Coeur-Marie-Sorel

La cohérence cardiaque

« Souffle, respire à fond, respire bien… »

Respire, souffle….. Qui n’a pas entendu ces conseils au moins une fois dans sa vie ?

En cas de stress, d’énervement on sait que « reprendre » son souffle aidera à calmer le rythme cardiaque, retrouver ses esprits et retrouver la maitrise de soi. S’il est question de souffle, c’est bien toutefois de coeur dont il s’agit !

Savez-vous que lorsqu’on inspire, le coeur s’accélere et que lorsqu’on expire le coeur ralentit ?

Savez-vous que votre respiration à le pouvoir de calmer vos émotions ?

Si en Yoga on connait bien les exercices de respiration (pranayama), des chercheurs de Californie en 1990, ont mis au point un exercice spécifique accessible à tous :   » la cohérence cardiaque »

Avant de vous présenter l’exercice, notez ses principaux intérets :

L’exercice de cohérence cardiaque se pratique debout, couché ou assis : 

  • 3 fois par jour,
  • Pendant 3 minutes
  • En inspirant pendant 5 secondes et en expirant pendant 5 secondes.

On va donc compter ses respirations de la manière suivante :

  • J’inspire le temps de compter mentalement : 1 et 2 et 3 et 4 et 5
  • J’expire le temps de compter mentalement : 1 et 2 et 3 et 4 et 5
  • bien dire « et » entre chaque nombre -si, si, c’est important-

On récapitule :

  • expire + inspire  = 10 secondes
  • 6 inspires + 6 expires = 1 minute
  • 18 inspires + 18 expires = 3 minutes

Cet exercice est simple, et pour vous aider. Il existe de nombreuses applications pour mobile, et vidéos sur youtube.

Le coeur est aussi un cerveau émotionnel. En maitrisant le souffle, on envoie au coeur un signal de confort, de bien être, une sorte de calme plat émotionnel ; certains parlent alors de cohérence émotionnelle.

Les effets de la pratique de la cohérence cardiaque journalière vont se faire sentir au bout d’une semaine à 10 jours. Cependant, comme il n’ y a pas d’effets à long terme, les exercices doivent être faits régulièrement. Quand on s’arrête, on perd vite le bénéfice de régulation cardiaque et émotionnelle.

C’est donc un exercice simple, utile dans une hygiène de vie régulière mais qui ne dispense pas de consulter un spécialiste médical si besoin (ça parait évident mais ça va mieux en le disant). 

Un peu sur le même registre,  le Yoga Nidra permet d’apprendre à se détendre.

« Respire, souffle… Tout va bien »
Retour haut de page