Connaissance de soi

Et si la connaissance de soi était la clé pour avancer ?

On connait le Socratique « Connais-toi toi-même et tu… ». 

Et si cette pensée philosophique s’appliquait à notre présent, et tout particulièrement à notre vie d’entrepreneure? Et si se connaître était une force à part entière ? Et si les clés de la réussite étaient en nous ? 

Le frein pour avancer : Soi-même ?!

Au cours d’une de mes enquêtes auprès de femmes dirigeantes, j’ai eu la chance de rencontrer Hélène qui a fondé et acheté plusieurs entreprises. Quand je lui ai demandé quels étaient selon elle les freins à l’entreprenariat, elle m’a répondu spontanément : soi-même !

Bien que cheffe d’entreprise, il est fréquent de se trouver confrontée à ses propres limites, peurs, routines, etc… Autant de freins qui empêchent l’audace, la créativité et limitent (trop ?) la prise de risques. 

Alors, faisons le postulat que si « soi-même » est le frein, alors « soi-même » est la solution. En effet, c’est grâce à une meilleure connaissance de soi qu’il est possible de définir ses priorités, de réaliser « les choses » à sa manière, de gagner en confiance tout en exprimant sa riche différence.

Se connaître et avoir confiance en soi : les deux clés pour avancer

Claire, dirigeante d’une entreprise d’une vingtaine de salariés, déplorait régulièrement son manque de temps pour traiter « ses dossiers ». Elle ne se trouvait pas assez efficace dans la mesure où elle jugeait ses dossiers insuffisamment aboutis et en plus elle était toujours dérangée dans son travail par les uns ou les autres (surtout les commerciaux qui ne relevaient pas de sa responsabilité). Claire disait aussi parfois  manquer de confiance. Elle souhaitait aussi disposer de plus de temps qualitatif pour mener à bien des sujets plus complexes (obtention de co-financement ou création du dossier pour une labellisation par exemple) mais les « affaires » du quotidien étaient trop chronophages pour elle.

En effet, dans cette situation, il est tentant de continuer à se plaindre ou de chercher à changer d’organisation de travail, de collaborateurs ou d’outils ; ce qui, de mon point de vue, aurait des allures de cataplasme sur une jambe de bois et serait insatisfaisant pour ma cliente. Pour permettre à Claire de trouver des solutions, je lui ai proposé une méthode infaillible pour une meilleure connaissance de soi et j’ai adapté mes outils à sa situation. Avec Claire, nous avons été rapidement d’accord pour constater qu’il était urgent de ne rien changer pour l’instant. Je lui ai proposé d’ouvrir un chantier d’auto observation appelé « À la loupe ». Claire regardera en détails (très en détails) ses activités, comment elle s’y prend, combien de temps, avec qui, etc….

En se mettant au centre du problème, Claire a pris conscience de son propre mode de fonctionnement, de ses attendus dans le travail, de son emploi du temps…. Et elle a, sans complaisance, mis en évidence et rectifié ce qui venait d’elle-même. En effet, Claire aussi compétente soit-elle, constituait une partie des dysfonctionnements qu’elle voulait résoudre.

Aujourd’hui, Claire à une meilleure vision d’elle-même, ce qui lui a permis de redéfinir sa méthode de travail, de la partager et de mieux gérer son temps pour  booster son efficacité autant que sa posture de dirigeante.

Être plus confiante en soi.

Milla dirige une entreprise de communication. Son problème est de ne jamais être tranquille pendant ses vacances puisque chaque jour, pendant 1 heure ou 2 elle valide des travaux, relit des articles, etc. Ces tâches qu’elle adore habituellement lui pèsent pendant les vacances et elle aspire à débrancher son cerveau du travail au moins quelques jours par an. Voilà d’ailleurs un souhait bien légitime et nécessaire pour de bonnes conditions de vie. Toutefois si ce sujet concerne la très grande majorité des dirigeants quelle que soit la taille de l’entreprise et l’efficacité du dirigeant, il reste un sujet délicat !

Entre les lignes du discours de Milla, j’ai aussi entendu qu’elle vivait le temps passé à travailler pendant les vacances comme un vol : un vol du temps à sa famille, ses amis et à elle-même. Elle se sentait écartelée entre le pro et le perso. Elle cherchait un meilleur équilibre vie personnelle et vie professionnelle. 

Un cocktail peu savoureux en somme, où la culpabilité se mêle au travail à fournir sur fond de fatigue physique. Cerise sur le cocktail, Milla n’avait dans ce cas plus qu’une envie : retourner au travail !!!

Compte-tenu de sa personnalité et de son type d’entreprise, il aurait été inutile d’analyser le passé pour en tirer des conclusions. Je lui ai alors proposé d’ouvrir le chantier « Mes prochaines vacances sereines ». Gros défi, elle a choisi un lieu de vacances sans accès internet et nous avions 6 mois devant nous.

C’est une femme chalengeuse qui ne s’économise pas, qui a une forte envie de progrès mais qui doute de ses capacités à réussir. Dans le cadre de son parcours de coaching nous avons coconstruit un slalom composé de mises en situation, organisation, échéances, analyse… destiné à préparer les vacances bien-sûr mais surtout destiné à renforcer sa confiance en elle. En effet, nous avons fait le pari que plus de confiance en soi permettrait une autre organisation du travail et la définition de priorités.

Pari gagné ! Milla qui a passé 2 semaines avec sa famille sur un bateau en méditerranée n’a lu ses mails que les rares fois où elle revenait à terre.

Connais-toi toi-même et tu connaîtras… ta réussite !

La connaissance de soi est une clé formidable du progrès individuel et collectif. Vivre une relation harmonieuse avec soi-même facilite grandement la relation avec les autres. De là, à dire qu’une dirigeante qui se connait bien est une dirigeante bien dans ses baskets, il n’y a qu’un pas que je franchis à pieds joints.

Être une dirigeante bien dans sa vie, permet d’être une dirigeante plus inspirante, plus créative, plus audacieuse, plus confiante aussi ; vous êtes le maillon fort, inoxydable, équilibré du développement de votre entreprise. La connaissance de soi est une aventure merveilleuse où le chemin compte autant que le but. Si l’aventure vous tente, prenez rendez-vous avec Marie Sorel pour une découverte de notre programme spécial dirigeante.  

Retour haut de page