Brisez le plafond de verre !

Le « plafond de verre », désigne les barrières réelles, mais invisibles où presque, auxquelles se heurtent les femmes dans la progression de leur carrière ou bien dans la hiérarchie de l’entreprise. Le verre de ces barrières donne l’impression, l’illusion aux femmes qu’elles peuvent progresser, mais seulement jusqu’à un certain niveau ; il leur signifie qu’elles ne seraient pas dignes d’avoir ces postes de haut rang, cette augmentation de salaire, ces responsabilités, etc. Discrimination pure !

Florence Sandis invite à la co-responsabilité des femmes pour changer la société et se changer soi-même. « Les femmes n’ont jamais été aussi proches du pouvoir ; elles sortent plus diplômées que les hommes des universités et les récentes lois paritaires les incitent à prétendre à de hauts postes».

Ce livre explore le fameux « plafond de verre » en interrogeant celles qui l’ont dépassé et en fournissant des outils pratiques pour aider les femmes à trouver le « déclic », à se connaître, pour s’autoriser à atteindre les plus hautes marches tout en préservant les équilibres fondamentaux. « Il y a urgence à nous libérer de nos propres freins. »

Tout comme Florence Sandis, nous avons aussi constaté au cours de coaching, mentoring de dirigeantes que c’est « lorsque les femmes prennent conscience de ce qui les limite que leur attitude change ».

C’est, fort de ce constat, que nous avons créé le parcours « Dirigeante confiante et différente, la réussite au féminin ». Mobiliser des ressources maximales pour aider les femmes à atteindre rapidement et efficacement leurs objectifs.

Partant du principe, que chacune a aussi un plafond de verre dans sa tête, Florence Sandis nous invite à nous en libérant grâce à ses conseils et ses 12 clés.

12 clés pour réussir

  1. Identifiez vos freins : Selon Florence Sandis, la toute première étape et surtout, la première clé pour réussir, est de nous libérer nos croyances limitantes. “C’est lorsque que les femmes prennent conscience de ce qui les limites que leur attitude change. La moitié du chemin est alors accomplie” indique l’auteure.
  2. Ignorez les Cassandre, autorisez-vous : Il faut OSER et ne pas rester dans sa zone de confort. L’auteure nous recommande de reconnaître notre peur de l’embarras, la traiter comme une amie et d’avancer avec elle. « Il faut oser. Celui qui n’ose pas se condamne à être dévoré par la crainte. » Aharon Appelfeld,
  3. C’est votre différence qui fait la différence : Identifiez et comprenez votre différence. Cette spécificité sera la clé de votre légitimité. « Qu’est-ce que vous pouvez faire que personne d’autre ne peut faire ? » a déclaré Jacques Attali.
  4. Apprenez à dire « non » : Un mot si petit mais si important à savoir dire. Il est tellement plus facile de toujours accepter ce qu’on nous demande. Mais apprendre à dire non aux autres, c’est apprendre à se dire oui à soi-même.
  5. Action ! Il faut agir et prendre des risques. Cela est important quand nous souhaitons progresser et aller de l’avant. « C’est en entrant dans l’action que vous vous découvrirez de nouvelles capacités. C’est un cercle vertueux » annonce l’auteure.
  6. Une occasion historique. Sachez profiter des occasions qui se présentent à vous. Pour l’auteure, c’est le moment ou jamais d’intégrer un conseil d’administration grâce à la loi Copé-Zimmermann de 2011, obligeant 40 % de femmes dans les conseils administratifs.
  7. Maîtrisez votre timing : Il est important de prendre le temps de décompenser, de prendre une pause. « Il y a des moments pour faire des bonds dans un parcours professionnel, d’autres pour asseoir sa légitimité, se former ou privilégier parfois sa vie personnelle ».
  8. Cette déesse mère qui est en vous : Ne mettez pas de côté votre féminité, soyez fière de qui vous êtes ! Trouvez votre propre harmonie dans votre secteur de travail et affinez l’image que vous voulez donner de vous.
  9. Être parfaite ? Surtout pas ! Arrêtez de culpabiliser lorsque tout n’est pas parfait ! Sheryl Sandberg, directrice des opérations de Facebook, a dit « Viser la perfection va au mieux engendrer de la frustration et au pire nous paralyser ».
  10. Des métiers d’hommes ? Vraiment ? Il est grand temps de faire bouger les lignes et de vaincre les stéréotypes. Les jeunes filles manquent de rôle modèles, des femmes à admirer, ce qui leur permettrait de voir plus grand et de suivre leurs rêves.
  11. Le plafond de verre brisé, et après ? Il faut bien évidemment apprendre à conserver ce pouvoir. Prenez soin de vous, faites attention au burn-out, soyez au contact d’autres femmes comme vous. Partagez et écoutez vos histoires.
  12. Associez les hommes. L’ultime clé présentée par l’auteure est dédiée aux hommes. Ici, il ne s’agit pas de les exclure pour réussir en tant que femmes. Les hommes devraient être des alliés, et la mixité devrait être un enjeu de performance.
Retour haut de page