La micro sieste au 1001 vertues

Les 1001 vertues de la micro sieste

La micro-sieste, ou sieste flash, aussi appelée « Power Napping » en anglais, est un court moment de sommeil pendant une journée qui, quand il est bien réalisé, permet de se reposer, de calmer son esprit et également de retrouver de l’énergie, dès que nous en avons le besoin. Afin de pouvoir ressentir ces bénéfices, cette « sieste éclair » doit durer environ 10 minutes.

Les bienfaits de la micro-sieste

Tout en nous permettant de lutter contre la somnolence et la fatigue ; la micro-sieste a des effets très, très positifs sur la fatigue et sur notre bien-être ! Elle renouvelle l’énergie.

Il a été démontré qu’un court moment de sommeil améliorait la concentration, la mémoire et la productivité au travail, mais également lors de tous moments où nous sommes contraints de rester concentré et vigilants.

Pendant une micro-sieste, la respiration, le rythme cardiaque ralentissent et les muscles se relâchent. Tout cela permet une véritable détente de l’esprit et du corps. Des recherches ont démontré que celle-ci diminuait les marqueurs de stress et renforçait le système immunitaire. Elle permet d’être plus détendu et de meilleure humeur.

La micro sieste est une aide précieuse pour les insomniaques, pour les personnes en manque de sommeil à titre occasionnel ou régulier.

La sieste au travail

Un grand nombre de pays d’Asie ont adopté la sieste au travail. Pour les chinois c’est un droit du travailleur et au Japon c’est la marque d’un engagement professionnel important. Certains grands groupes ont créé pour les salariés des salles de sieste.

La sieste ça s’apprend

Il est tout à fait possible de s’endormir en très peu de temps, bien que beaucoup pensent en être incapables. Il suffit de s’entraîner en pratiquant.

Les premières fois, il est conseillé tout d’abord de se placer dans des conditions de détente : allongée sur le dos, bras et jambes légèrement écartés.

Au travail, l’idéal est de se poser dans un environnement calme, les yeux fermés, assise sur une chaise dans une posture confortable.

Dans tous les cas, adoptez une position différente de celle utilisée la nuit afin que votre cerveau différencie un temps de sieste d’un temps de sommeil long.

Ensuite, il est important de respirer profondément, de contrôler sa respiration afin de diminuer la fréquence cardiaque et se relaxer tout en décontractant ses muscles. Au début de la sieste faire quelques respirations profondes, puis allonger le temps de l’expiration.

Certains trouvent de l’aide en écoutant une musique douce, d’autres en se remémorant un beau paysage (visualisation).

Dans tous les cas, veillez à n’être pas dérangée pendant votre sieste.

La durée de la sieste ?

Une micro sieste est un petit dodo de 10 mn maximum. Pour pouvoir réaliser ces courtes siestes sans risquer de tomber dans un sommeil profond, il est recommandé de s’entrainer et au début de programmer un réveil. Au fil du temps, vous n’aurez plus besoin d’alarme pour vous réveiller.

Quand faire une micro-sieste ?

Lz micro-sieste efficace, se fait entre 12h et 14h, apres le repas ou même si vous ne déjeunez pas.

C’est très souvent à ces moments-là que notre attention diminue, mais également cet horaire permettra de ne pas perturber le cycle de sommeil de nuit.

La sieste n’est ni réservée spécialement pour les enfants, les vieux, les paresseux, les malades, les sportifs… La sieste est pour toutes les personnes -libres du jugement des autres- qui prennent soin de leur santé.

Siestez un peu, beaucoup, passionnément, mais siestez.

Retour haut de page

Découvrez les

"4 clefs du lâcher prise" !